La douane malgache à l'écoute: pour toute demande d'information, doléances, dénonciations ou besoin d'assistance, contactez le numéro vert 360

Atelier de consultation sur l'élaboration de l'indice de Pauvreté Multidimensionnelle à Madagascar

Dans le cadre de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) et de ses engagements pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030, un atelier de consultation sur « l’Elaboration de l’Indice de pauvreté Multidimensionnelle à Madagascar (IPM) s ‘est tenu les 27 et 28 octobre 2020 à l’Hôtel NOVOTEL à Alarobia, organisé par le Ministère de l’Economie et des Finances appuyé par le PNUD à travers le programme de Planification du Développement, Secteur Privé et Emploi (PDSPE).

Les objectifs de cet atelier consistent à élaborer une définition consensuelle de l’IPM, de calculer l’indice pour le pays et pour les régions, et d’en établir un rapport sur la situation du pays en référence à cet indicateur comme un outil pour le suivi de la mise en œuvre des politiques sectorielles pour l’atteinte des ODD.

L’événement a vu la présence du Représentant Résident Adjoint du PNUD à Madagascar (DRR) Monsieur Henry René Diouf et du Directeur Général de l’Economie et du Plan (DGEP) auprès du Ministère de l’Economie et des Finances, Monsieur Ramiandrisoa Tiarinisaina Olivier. L’assistance a été composée d’Universitaires (un Economiste spécialiste en pauvreté, un Sociologue, un Anthropologue connaissant les valeurs morales et intrinsèques de la société malagasy), de Représentants ministériels, des membres de la Société civile, de Techniciens et Planificateurs, de journalistes dans le domaine social ainsi que des membres de l’Equipe de la DGEP, de l’INSTAT, du PNUD et du programme de la PDSPE.

Lors de l’ouverture officielle de cet événement, Le DRR du PNUD a souligné que le suivi de l’IPM permet de statuer toute politique qui permet de réduire la proportion de la population souffrant d’une privation donnée, contribue aussi à réduire directement la pauvreté multidimensionnelle. Il a bien précisé que l’exercice actuel de définition consensuelle de cette IPM permettra d’établir la situation de la pauvreté multidimensionnelle à Madagascar dont la rédaction du rapport est confiée à l’INSTAT sous la coordination de la DGEP.

Le Directeur Général de l’Economie et du Plan a évoqué que d’une part, l’IPM sera un outil de prise de décision pour les hautes autorités compétentes dans l’élaboration ou dans la mise en œuvre des différentes politiques sectorielles. D’autre part, les éléments d’information issue de l’IPM serviront également à l’élaboration de la Revue Nationale Volontaire sur les ODD(s) de Madagascar au Forum Politique de Haut Niveau de l’ECOSOC en 2021.

Plan du site ::